Femmes

Syndication

Syndiquer le contenu

Vos informations sur Togosite

Publicité

TOGO, Religion : Mgr Nicodème Barrigah-Benissan en concert spirituel au Palais des congrès de Lomé le 9 mai prochain

Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, l’ancien président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) donnera un concert spirituel le 9 mai prochain au Palais des congrès de Lomé, évènement qui s’inscrit dans le cadre de l’année de la foi.

Le Prélat était face aux professionnels des médias dans les locaux du grand séminaire Interdiocésain Jean Paul II à Lomé. C’est la première fois qu’un Evêque sera sur scène au Togo pour un concert spirituel.

Les manifestations de l’année de la foi ont démarré depuis le 11 octobre et prendront fin le 24 novembre prochain. Auteur et compositeur de chants spirituels, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan, est également Evêque d’Atakpamé, ville située à environ 175 km au nord de Lomé.

"Le concert sera animé par les grands séminaristes pour marquer l’année de la foi. Au niveau de l’Eglise, il a été décidé que cette année devait être une occasion pour tous les croyants de se demander à quel point ils en sont pour leur foi. Et parmi les activités prévues, il y a la redécouverte de la foi, la profession de la foi, mais il y a également la célébration de la foi. Donc c’est pour célébrer ensemble notre foi que ce concert a été initié par le grand séminaire", a déclaré Mgr Barrigah-Benissan.

Selon lui, ce concert aura un "caractère spirituel par rapport aux prestations qui seront faites. Nous présenterons un répertoire de chants qui vont nous amener à nous interroger sur notre foi, tout en ayant la caractéristique fondamentale d’un concert".

"Il ne s’agira pas d’une célébration eucharistique, mais les chants seront liés à la foi, des chants qui vont nous amener à annoncer la foi à tous les fidèles", a-t-il souligné.

Rappelons que Mgr Nicodème Barrigah-Benissan avait présidé la CVJR de mai 2009 à avril 2012. Cette commission avait pour mission de déterminer, à travers un rapport circonstancié et détaillé, les causes, l’étendue et les conséquences des violations des droits de l’Homme et les violences qui ont secoué les fondements de la communauté togolaise de 1958 à 2005 et de proposer des mesures susceptibles de favoriser le pardon et la Réconciliation. La CVJR avait remis son "rapport final" au chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé le 3 avril 2013. FIN

Edem Etonam EKUE

Savoir News

AddToAny

Share this

Pub

style="display:inline-block;width:728px;height:15px"
data-ad-client="ca-pub-7098819866645923"
data-ad-slot="9885453694">

PUBLICITE

Jean-Pierre Fabre, Président ANC TOGO


« La limitation du mandat présidentiel n’est plus une question juridique
mais une question politique et d’éthique. Je dis bien d’étique
puisqu’il faut respecter la parole donnée, les accords signés. Il faut
que cet accord soit aujourd’hui respecté puisqu’un accord politique est
au-dessus de la Constitution et des lois de la République»
Jean-Pierre Fabre

Evénements

  • No upcoming events available

Publicité

Horoscope

Live Score

Jeux en Ligne

Sylvanus Olympio (1902-1963) : premier président du Togo

suivez-nous sur Twitter

Togosite sur Facebook

PR Newswire