NOUS APPELONS TOUS LES TOGOLAIS DU NORD AU SUD A SE DEFENDRE CONTRE LES MILICES DE FAURE GNASSINGBE


Faure GNASSINGBE pour ne pas mettre le Togo en feu et en sang il faut liberer l'iman



50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!
« Peuple togolais, Il ne faut pas céder à l'intimidation»

TOGOLAIS, PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN POUR NOTRE LIBERATION DES GNASSINGBE QUE DIEU SOIT AVEC LE PEUPLE TOGOLAIS
LA LUTTE CONTINUE ET NOUS VAINCRONS


Seulement la rue chasse les dictateurs au pouvoir , pas les urnes

LA GRANDE MARCHE DE LA RESISTANCE CONTINUE CE JEUDI 19 OCTOBRE 2017, CETTE MANIFESTATION SERA SOUS LES GAZ LACRYMOGENES DES SOLDATS DE FAURE GNASSINGBE DONC IL FAUT QUE TOUS LES MANIFESTANTS SE PREPARENT CONTRE LES MILICES DE FAURE GNASSINGBE, VIVE LE TOGO, VIVE LES TOGOLAIS !!!


Des organisations non gouvernementales accusent la banque française d'avoir financé un achat d'armes au profit de la milice hutu pendant le génocide de 1994 au Rwanda.
Des juges français ont été désignés pour enquêter sur une plainte d'ONG qui accusent la banque BNP Paribas.
L'association anticorruption Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) et l'organisation non gouvernementale Ibuka France (Mémoire et Justice) accusent le groupe bancaire d'avoir permis en juin 1994 le "financement de l'achat de 80 tonnes d'armes" au profit des miliciens hutu.
Ces associations affirment que la BNP a autorisé, les 14 et 16 juin 1994, des transferts de fonds pour plus de 1,3 million de dollars (1,14 million d'euros) du compte que la Banque nationale du Rwanda (BNR) détenait chez elle vers le compte en Suisse de Willem Tertius Ehlers, propriétaire sud-africain d'une société en courtage d'armes.
bbc


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd