l’attaquant togolais de Basaksehir, Emmanuel Sheyi Adebayor, est revenu sur ce qui peut être son après retraite internationale et aussi les problèmes familiaux extra sportifs qui ont entre temps porté un coup à sa carrière de footballeur.

Pour l’ancien joueur du Real Madrid, l’un des entraineurs qui l’ont marqué durant sa carrière internationale est bien le Portugais, José Mourhino. L’homme qui pense fermement à sa fin de carrière de footballeur n’est pas pour autant disposé à rester loin des Eperviers. "" Après ma retraite internationale, je continuerai par revenir en sélection. Je paierai moi même mon billet pour revenir"", ces phrases que se résume en substance les réponses d’Adebayor sur son après carrière internationale. Comme quoi, l’ancien joueur de FC Metz, Monaco, Arsenal, Manchester City, Tottenham et Crystal Palace, n’est pas prêt à abandonner la jeune génération d’Eperviers qui arrivera après lui.

C’est à n’en point douter une bonne nouvelle pour les futurs Eperviers, vu qu’ils auront au moins à bénéficier des conseils du plus grand footballeur togolais de tous les temps (unique ballon d’or africain de ce pays du Togo) pour mieux bâtir leur carrière internationale.

Quant aux problèmes extrasportifs, il semble garder toujours des dents contre des membres de sa famille qui, selon ses dires lui réclamaient 10 ans plus tôt ""un salaire"" comme s’ils sont ses employés. Aussi, n’a-t-il pas apprécié qu’au même moment, que sa maman, pour sa part, lui réclamait 15.000 euros par mois, soit environ 10 millions de F cfa. ""Si moi aussi j’ai trouvé quelqu’un qui allait me donner 15.000 euros par moi, j’allais aussi rester en Afrique"", a-t-il lâché.

T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!