50 ANS C'EST TROP !!! FAURE MUST GO !!!
« Il ne faut pas céder à l'intimidation»

FAURE GNASSINGBE REFUSE D'ACCEPTER LE RETOUR DE LA CONSTITUTION DE 1992 ET NE VEUT PAS LAISSER LE POUVOIR - PEUPLE TOGOLAIS, IL FAUT PRENDRE VOTRE DESTIN EN MAIN - FAURE DOIT PARTIR

FAURE DOIT PARTIR MAINTENANT - FAURE MUST GO NOW

50 ans de pouvoir ça suffit!

TITRE: Droit de Réponse au Journal "LE CORRECTEUR"
Les délires d’un petit télégraphiste

Pour combler son incompétence, un marchand de ragots a fait répandre un licencieux factum intitulé : « L’Opposant frelaté Agbéyomé KODJO mobilise les chefs cantons et de villages de Yoto à coup de millions pour le soutien à Faure Gnassingbé ».



L’auteur de cet indigeste salmigondis a cru pouvoir étaler un alignement de balivernes généreusement serties de charabia dont la lecture pour le moins ardue, provoque au mieux, le tournis, au pire, de violentes céphalées !

Le roboratif galimatias que propose [notre] scribouillard de service à ses lecteurs (à supposer que ce monsieur ait des lecteurs) ne saurait être apprécié autrement que de gribouillis ennuyeux d’un barbouilleur rongé de fiel et bouffi d’ignorance.

Factuellement, j’ai effectivement pris part à la cérémonie d’inauguration du complexe minier Scan Mine Togo, comme d’ailleurs l’ensemble des leaders politiques issus de la préfecture du Yoto.

S’agissant de la réception donnée en ma résidence de Tokpli, il s’est agi en l’espèce, d’une tradition d’habitude, que nul ne méconnaît.

Ainsi, toutes les fois que je me rends au village, je reçois les responsables de la préfecture et des Chefs coutumiers.

À l’occasion de la récente réception donnée en ma résidence de Tokpli, outre les responsables de la préfecture et les Chefs coutumiers conviés,y furent également présents, mes amis venus de Lomé.

Durant ladite réception nous n’avons évoqué strictement aucun sujet politique et encore moins quelque soutien que ce soit de la préfecture à un quelconque candidat.

Enfin, et plus essentiellement, je n’ai gratifié aucun Chef coutumier d’aucun centime, comme le prétend l’auteur du torchon incriminé. Je le mets au défi d’apporter la moindre preuve de ce qu’il avance.

Les balivernes griffonnées par l’auteur relèvent du délire, du fantasme, de clabaudages, de supputations hasardeuses et d’imputations tendancieuses !

Monsieur le gribouilleur, apprenez à vos dépens que l’action politique est un [engagement citoyen] porté d’une part, par des convictions et d’autre part, par le souci de l’intérêt général.

En conscience, je n’ai à rougir ni de mon engagement politique daté, ni de mes convictions politiques, ni du souci qui est le mien du bien-être des togolaises et des togolais.

Serviteur de l’État, mon mérite cognitif et mon aptitude politique furent reconnus et m’ont valu la considération de feu le Général EYADEMA dont je n’ai nullement à rougir d’avoir été l’un des éminents collaborateurs au service du Togo.
Nul esprit raisonnable ne peut valablement contester de ce que je dispose d’une réelle et établie expérience politique de haut niveau qui rend aisée mon appréciation des turpitudes de la vie politique nationale.

La formation politique que j’ai l’honneur de diriger fut membre fondateur du regroupement de formations politiques et d’associations de la société civile dénommé -CST- (Collectif Sauvons le Togo).

À l’issue du scrutin législatif du 25 juillet 2013, [nous] avons procédé en responsabilité et en toute objectivité à une évaluation du fonctionnement interne du CST de laquelle il est apparu de bien mauvaises manières qui [nous] furent faites (…) sachant que l’usage du terme mauvaises manières est constitutif d’un euphémisme …

Conséquemment et par communiqués de presse clairs et explicites, rendus publics sur tous les supports modernes de communication, il [nous] a paru approprié et cohérent de procéder en sagesse et en responsabilité à une réorientation républicaine de notre action politique, motivée par le seul souci de l’intérêt général.

Je ne peux que regretter que la vraisemblable dyslexie dont vous souffrez ne vous a pas permis d’appréhender le contenu et la portée des communiqués de presse afférents aux mauvaises manières dont la formation politique OBUTS fut victime au sein du CST.

Par ailleurs et afin que vous n’en ignorez, retenez utilement que notre formation politique est soucieuse de la stabilité politique dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse d’une meilleure redistribution de la richesse nationale dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse d’un emploi pour tous dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse de l’amélioration de la sécurité publique dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse d’un meilleur accueil de l’usager dans les services publics ; que notre formation politique est soucieuse d’une politique de santé publique plus efficiente dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse d’une lutte accrue contre la grande délinquance dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse d’une politique agricole plus adéquate dans notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse de réformes portant modernisation de la vie politique de notre pays le Togo ; que notre formation politique est soucieuse de méthodes de gestion et de gouvernance économique plus ouvertes et plus transparentes dans notre pays le Togo.

Aussi, pour votre parfaite gouverne, retenez également qu’à l’issue du dernier congrès de notre formation politique, nous avons rendu public une contribution intitulée « POUR UN MIEUX VIVRE ENSEMBLE » assortie de préconisations.

Convenez dès lors, monsieur le scribouilleur nuageux que nous sommes des responsables politiques scrupuleux, rigoureux, sérieux et expérimentés.

C’est pourquoi, vos onomatopées, vos ragots de caniveau et vos « pious-pious » n’entameront strictement rien à notre discernement au service de la Nation togolaise.

Vos tentatives de manipulation et de pollution du débat politique, mille fois réitérées ne sont pas à la hauteur des enjeux auxquels doivent faire face la Nation togolaise.

Enfin, les postures sectaires, les chimères hégémoniques et l’amateurisme politique ne constituent pas un programme politique.

Droit dans mes bottes je suis, droit dans mes bottes je resterai.

Agbéyomé KODJO
Président National OBUTS

*** Certains commentaires sur  la gérontologie d'Agbéyomé Kodjo :

1 - Amegninou Kodjo Espoir Avec toute cette gromotologie qu' as tu debite pour les togolais si ce n'etait que freau jardin. Du n' importe quoi!!!

Agbéyomé Messan Kodjo A Monsieur Amégninou va lire le rapport de la cvjr je ne suis pas concerné par le drame de fréau jardin. Renseignez vous avant de débiter vos inepties.

2 -  Nourou Bello Est-ce que vous avez besoin d'injurier pour vous expliquer?Je pense qu'un homme politique responsable que vous ètes doit savoir se maitriser quoi qu'il arrive.Il y'a aussi des élèves et étudiants qui vous suivent.Qu'est-ce que vous leur apprenez ce faisant sur la politique?

3 - Roland Abbey Mr le president,permettez vrma de vs dire que vs mettez au meme niveau que le journaliste.avec tout vos atouts et qualites dont vs disposer je regrette que vs puissiez reagir de la sorte en traitant un citoyen de tout ces mots dont vs oubliez la gravite et l'ampleur qu'ils porterons a votre personnalite en moment opportun.vs serez peut etre appeler un jour a rester a la magistrature supreme de ce pays.n'oublions surtout pas combien de fois vs avez eu a dire des chose horrible a l'endroit du president de la republique l'hors de vos meeting et autre.un homme politique est comme un depotoire et il faut savoir repliquer au gens.c'est tout le monde entier qui nous suivre ici.votre droit de reponse ne reflette pas votre personnalite.merci pour votre comprehension mr le president.

4 -  d'Almeida Giovani-Thierry je vous aurai deja propose une retraite de la vie politique pour sauver votre honneur et dignite mais vous ne m'avez jamais compris.voila vous sortez votre arsenal de gros mots pourquoi?IL FAUT SAVOIR QUITTER LES CHOSES SINON,LES CHOSES VONT VOUS QUITTEES.je ne vous apprend rien.RESPECT ONE LOVE.....

 5 - Déo Fela T'avais qu'à d'ignorer. Avoir le coeur sage... Pas besoin de sortir une valise de mots français. Cette langue ne mérite pas qu'on lui fasse honneur... Les gaulois ne sont pas mes ancêtres... Ma langue, la mienne, l'ewe, procure de la sagesse et non se mettre au même niveau de quelqu'un qui vous accuse de seul ce que vous seul savez et votre bon dieu. Au passage, vous aviez pas aussi besoin de faire éloges à un quelconque Eyadema. Ne nous accrochons pas au passé. Notre Pays mérite un grand changement, comment pouvez vous supporter tous que vous êtes ces inégalités, ces disfonctionnements, on cherche quoi? De la richesse pour aller où? On vit pendant combien de temps? Éternellement? Pourquoi tant d'inégalités, pourquoi? On est pas humain au Togo?

6 - Kodjo Keke Mr Agbeyomé Il Est Deja Tard Pour Vous,à Chaque Fois Vous Déclinez Toute Les Responsabilités (...),les Togolais N'attendent Rien De Toi.Repose Toi.

7 - Tsevi Sylvanus M. KODJO vous n'avez d'enfants ni de petits enfants a la maison? C'est regretable cette reaction de la part du responsable que vous etes.Un peu de moderation s'il vous plait monsieur le leader.

8 - Innocent Sage mr Agbeyome, ton nom est inscrit négativement dans l'histoire du Togo. c'est comme si tu as un destin nuisible

9 - Kodjo Ahlinsou va t-en avec ta rigolomanie de français.nou ne sOmme pa au dpartmen dè letr

10 -  Jonas Magbo Lorsque vous cherchez ce qu’il y a de bon dans les autres, vous découvrez ce qu’il y a de meilleur en vous-mêmes.

11 - Ismael-Michel Aladji Moi J'ai Rien Retenu Du Discours



Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
DMC Firewall is a Joomla Security extension!