En route pour une nouvelle rentrée scolaire tumultueuse au Togo ? C’est en tout cas la grande interrogation qui nous revient à la lecture d’une correspondance de relance tenant lieu de préavis de grève adressée au ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de la Formation professionnelle, et à son collègue chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, par la CSET (Coordination des Syndicats de l’Education du Togo).

Selon les termes de cette correspondance co-signée par Atsou Atcha (pour l’Enseignement technique), et Assih Abalo-Essè (pour l’Enseignement général), à deux semaines de la rentrée prévue pour le 25 Septembre prochain, la CSET et le monde des enseignants du Togo ne voit rien venir ou aller dans le sens de la tenue de la promesse du Premier ministre Komi Klassou, qui le 17 mars 2017, se prononçant sur les revendications des enseignants, rassurait de l’adoption du Statut particulier avant la rentrée 2017-2018.

C’est face à une telle situation qui de l’avis de la CSET n’augure rien de bon avant la rentrée que cette dernière lance ce préavis de grève pour les deux premiers jours de la rentrée scolaire.

Aussi, remet-elle au goût du jour ses revendications. Il s’agit donc de l’""adoption et la jouissance effective du Statut particulier des Enseignants"", de l’""annulation des mutations punitives, de la résolution du problème des normaliens et l’intégration des Enseignants volontaires (EV) par un concours spécial"", et aussi, le ""règlement définitif du problème de la CNSS"".

T228


Togosite.com ----- Contactez-Nous
Togosite.com
Our website is protected by DMC Firewall!